F1 - GP de Silverstone : Rosberg veut mettre Hamilton K-O

le
0
Hamilton (à gauche), dubitatif et déçu lors du dernier Grand Prix d'Autriche où il ne fut que second derrière son coéquipier Rosberg.
Hamilton (à gauche), dubitatif et déçu lors du dernier Grand Prix d'Autriche où il ne fut que second derrière son coéquipier Rosberg.

C'est un week-end à domicile, ce GP de Silverstone, pour l'écurie Mercedes-AMG, basée à Brackley (châssis) et Brixworth (moteurs), et Nico Rosberg a le vent en poupe : 29 points d'avance depuis sa victoire en Autriche, une réussite maximum (aucun abandon depuis le début de la saison, 20 points inscrits en moyenne à chaque GP) et un moral en hausse constante. Grand amateur de football, l'Allemand est un peu comme la Mannschaft : même quand il ne joue pas bien ou quand tout ne va pas pour le mieux, il gagne. Comme en Autriche où la course, compliquée, sur un circuit exigeant, s'est encore terminée par un doublé des Flèches d'argent. "Ce n'était pas facile, mais on a quand même terminé par un doublé", souligne le blond Nico, qui se sentait "un peu à domicile" dans les collines de Spielberg, à proximité de son Allemagne natale. Il sera aussi en pays de connaissance ce week-end sur le circuit du Northamptonshire, où il avait gagné l'an dernier. Rosberg gère bien "C'était tout près de mon anniversaire (27 juin, NDLR), et après ma victoire, j'étais monté sur la scène où jouent les groupes de rock pour une petite interview quand tout le public s'est mis à me chanter "happy birthday". C'était très cool. Les fans britanniques sont absolument fantastiques, donc j'aime beaucoup courir à Silverstone", explique Rosberg dans un communiqué de Mercedes-AMG. Depuis plusieurs courses, du haut de ses 29 ans tout frais, Nico gère parfaitement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant