F1 - GP de Monaco : Hamilton danse sous la pluie !

le
0
Comme en 2008, lors de sa première victoire à Monaco, Lewis Hamilton s'est imposé dans la Principauté au cours d'une course marquée par la pluie.
Comme en 2008, lors de sa première victoire à Monaco, Lewis Hamilton s'est imposé dans la Principauté au cours d'une course marquée par la pluie.

Il n'avait plus gagné depuis octobre 2015. Et pour un champion de sa trempe, sept mois, c'est beaucoup trop long. Lewis Hamilton (Mercedes) a enfin retrouvé la victoire, cet après-midi à Monaco. Cette fois-ci, la chance a tourné et les problèmes techniques dont il a si souvent été victime depuis le début de la saison ont accablé son coéquipier, Nico Rosberg, seulement 7e dans la Principauté. Battu sur un coup du sort l'an dernier, Lewis Hamilton a su gérer une course très mouvementée où la piste a évolué ? du mouillé au sec ? et où il a dû résister aux assauts du polemen Daniel Ricciardo (Red Bull). C'est Sergio Pérez (Force India) qui complète le podium, devant Sebastian Vettel (Ferrari, 4e) et Fernando Alonso (McLaren-Honda, 5e).  S'il a mal commencé (voir par ailleurs), le GP de Monaco s'est inscrit dans la lignée des cinq courses précédentes : avec un spectacle à couper le souffle.

Hamilton-Ricciardo, duel au sommet

Lewis Hamilton est parvenu à dépasser Nico Rosberg, en prise à des problèmes techniques, dès le 11e tour. S'en est suivie une bataille de tous les instants avec la Red Bull de Daniel Ricciardo, décidément très en forme dans la Principauté. Sauf que l'Austalien, parti en tête, a perdu la 1ère place au 32e tour à cause d'un arrêt complétement ratée : ses mécaniciens avaient oublié de poser l'une de ses roues arrières ! Incisif, celui qui avait réalisé la première pole...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant