F1 - GP de Monaco : Hamilton, à nouveau prince en principauté ?

le
0
L. Hamilton, vainqueur de quatre des cinq derniers GP, s'est imposé une seule fois à Monaco : en 2008, saison de son unique titre de champion du monde.
L. Hamilton, vainqueur de quatre des cinq derniers GP, s'est imposé une seule fois à Monaco : en 2008, saison de son unique titre de champion du monde.

L'enjeu : Rosberg, le temps de la revanche ? Lewis Hamilton le sait mieux que quiconque : chaque victoire n'a pas le même goût. Le Britannique, leader du championnat du monde depuis le dernier Grand Prix en Espagne, s'est pourtant imposé lors des quatre dernières courses, en Malaisie, à Bahreïn, en Chine et donc en Catalogne. Mais il y a quinze jours tout comme dans le Golfe, Lewis Hamilton n'a pas vraiment survolé la course, se contentant de résister - certes avec talent - aux attaques de son coéquipier Nico Rosberg. Assurément, le spectacle est donc le premier gagnant de ce début de saison. Dans le Golfe, 1,085 seconde sépare les deux pilotes Mercedes. En Espagne, les derniers tours sont aussi haletants et Rosberg termine à six dixièmes. À Monaco, les Flèches d'argent devraient une nouvelle fois briller, tant leurs monoplaces semblent plus performantes cette saison. Lewis Hamilton, lui, se souviendra de son unique victoire en principauté, en 2008, année où il avait été sacré champion du monde. La concurrence paraît une nouvelle fois limitée. Certes, Red Bull devrait continuer à reprendre du temps sur le rival n° 1 et Lotus grappiller du temps précieux, mais pas de quoi inquiéter Mercedes. Car, à Monaco plus qu'ailleurs, il est aussi difficile de se faire une place sur le piste que sur les innombrables balcons qui la surplombent. Doubler est un art délicat sur le Rocher et rarement la victoire n'a échappé aux pole-men de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant