F1 - GP de Grande-Bretagne : Hamilton met en boîte Rosberg

le
0
Une Mercedes remplace l'autre, mais les Red Bull retrouvent des couleurs et Williams confirme qu'il va falloir compter avec lui et le pugnace Bottas.
Une Mercedes remplace l'autre, mais les Red Bull retrouvent des couleurs et Williams confirme qu'il va falloir compter avec lui et le pugnace Bottas.

La chance a tourné en Grande-Bretagne et a décidé d'avantager, sur ses terres, Lewis Hamilton. Un juste retour des choses, même si Nico Rosberg, qui n'a pas démérité, a vu sa marche victorieuse stoppée par une défaillance de sa boîte de vitesses.Le fait le plus marquant de cette course, perturbée par un gros crash au départ et une adhérence capricieuse, est que le championnat est totalement relancé.Le champion du monde 2008 a terminé en roue libre loin devant le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), alors que son coéquipier allemand Nico Rosberg avait abandonné.Cette victoire permet à Hamilton, parti de la 6e place sur la grille de départ, de revenir à quatre points de Rosberg. Parti en pole position, ce dernier a abandonné au 30e tour en raison d'un problème de boîte de vitesses, alors qu'il était en tête. Hamilton maître chez luiC'est la 27e victoire d'Hamilton en F1, dont 5 cette saison, contre 3 victoires pour Rosberg en 2014. C'est aussi le premier abandon de l'Allemand depuis un an, mais il reste en tête du Championnat du monde avant le prochain GP qui aura lieu dans deux semaines à Hockenheim (Allemagne).Près de 120 000 spectateurs ravis ont assisté à cette victoire d'Hamilton, qui avait déjà gagné à Silverstone en 2008, l'année de son titre mondial, mais ne s'était plus imposé depuis le GP d'Espagne en mai.Trois champions du monde ont terminé au pied du podium, après...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant