F1 - GP de Chine : Red Bull et Ferrari, le temps de la revanche ?

le
0
Ferrari et Red Bull, ici à Bahreïn avec Raikkonen et Ricciardo, espèrent à nouveau jouer les premiers rôles au GP de Chine.
Ferrari et Red Bull, ici à Bahreïn avec Raikkonen et Ricciardo, espèrent à nouveau jouer les premiers rôles au GP de Chine.

Les deux pilotes Mercedes, Nico Rosberg, leader du Championnat du monde, et Lewis Hamilton, qui vient de gagner deux fois de suite, sont forcément favoris du Grand Prix de Chine, dimanche, sur le circuit de Shanghai, au terme d'une semaine agitée dans le petit monde de la Formule 1. C'est justement en Chine que Rosberg avait remporté son tout premier GP de F1, en 2012, à la 111e tentative. Et par le plus grand des hasards, celui des chiffres, c'est avec 111 points au compteur que l'écurie Mercedes-AMG entame ce quatrième rendez-vous de la saison 2014, soit un énorme écart par rapport aux écuries rivales emmenées, une fois n'est pas coutume, par la modeste Force India (44 points). Après le GP de Bahreïn, où les deux Flèches d'Argent se sont livrées à un duel fantastique, il y a eu deux jours d'essais privés sur le même circuit de Sakhir, dominés bien entendu par Mercedes. Puis, après un week-end de repos bien mérité, en famille ou pas, les maîtres de la F1 se sont beaucoup agités en début de semaine. Vettel, vers un deuxième podium cette saison ? Lundi, l'appel de Red Bull a été écouté, mais pas entendu, par les juges de la cour d'appel de la FIA, à la suite du déclassement de Daniel Ricciardo, deuxième en Australie. L'Australien s'en remettra : "Je suis un peu déçu, mais je suis déjà passé à autre chose. Le mal était fait, dimanche soir à Melbourne, quand je suis passé de très haut à très bas." "Je n'attendais pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant