F1. GP de Bahreïn : Rosberg en pole, Mercedes démonstratif

le
0
La joie de Nico Rosberg, qui signe à Bahreïn la 5e pole position de sa carrière, soit autant que son père Keke.
La joie de Nico Rosberg, qui signe à Bahreïn la 5e pole position de sa carrière, soit autant que son père Keke.

Samedi soir, au terme d'une séance dominée de bout en bout par les deux pilotes Mercedes, Rosberg a devancé de trois dixièmes Hamilton, auteur des deux premières poles positions de la saison, à Melbourne puis Sepang, pour obtenir la 5e pole position de sa carrière en F1. La deuxième ligne sera occupée par le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India), car l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), auteur du 3e temps, sera pénalisé de 10 places sur la grille. Seulement une monoplace équipée d'un moteur Renault en Q3 La deuxième ligne sera occupée par le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India), car l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), auteur du 3e temps, est pénalisé de 10 places sur la grille à la suite d'un incident dans les stands pendant le GP de Malaisie dimanche dernier, et partira donc sur la 13e position. Sur les dix pilotes qualifiés pour la chasse à la pole position, en Q3, sept étaient équipés d'un moteur Mercedes, contre deux moteurs Ferrari et un seul moteur Renault, celui de Ricciardo. À la suite de sa pénalité, pour une roue mal serrée par ses mécaniciens en Malaisie, Ricciardo partira derrière son célèbre coéquipier Sebastian Vettel, éliminé en Q2 avec le 11e chrono. Comme chaque fois depuis le début de cette saison, les deux pilotes Mercedes ont fait cavalier seul en qualifications, le seul petit élément de suspense résidant dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant