F1 - GP de Bahreïn : pour Sebastian Vettel, vrai retour ou faux mirage ?

le
0
Sebastian Vettel, qui a remporté les deux derniers GP de Bahreïn, espère retrouver les joies de la victoire, ce dimanche.
Sebastian Vettel, qui a remporté les deux derniers GP de Bahreïn, espère retrouver les joies de la victoire, ce dimanche.

Le contexte : sombre oasis La Formule 1 est avant tout une vitrine. Une façon pour le pays organisateur de démontrer au monde sa capacité à recevoir les meilleurs pilotes de la planète dans des infrastructures à la pointe du sport mécanique. La monarchie de Bahreïn s'est offert ce luxe, depuis 2004, à coups de pétrodollars. Mais, depuis 2011, de nombreuses manifestations ont lieu, organisées par le mouvement de contestation chiite contre la dynastie des Al-Khalifa. Des événements qui avaient même poussé les organisateurs à annuler le Grand Prix en 2011. Mais la répression, qui a déjà coûté la vie à 89 personnes, a terni l'éclat de ce rendez-vous aux allures d'oasis. Un temps, les pilotes eux-mêmes sont montés au créneau, dénonçant les conditions de traitement de l'opposition. Mais une nouvelle fois, le jus de fruits pétillant - l'alcool étant interdit dans le pays - coulera à flots sur le podium ce dimanche. L'enjeu : des Flèches d'argent dans le désert Ils ne sont pas passés loin du sans-faute avec une victoire à Melbourne, un doublé à Sepang, mais aussi l'abandon de Lewis Hamilton lors des premiers tours à l'Albert Park, seule ombre au tableau depuis le début de la saison. Pourtant, les Flèches d'argent se doivent d'être vigilantes : Red Bull et Sebastian Vettel n'en finissent plus de rattraper leur retard, à une vitesse étonnante. Alors que la RB10 était critiquée, jugée trop étroite, le champion du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant