F1 - GP d'Italie : Rosberg encore plus fort que Hamilton !

le , mis à jour le
0
Nico Rosberg est parvenu à prendre les commandes de la course dès le premier virage, devant les deux Ferrari de Vettel et Räikkönen.
Nico Rosberg est parvenu à prendre les commandes de la course dès le premier virage, devant les deux Ferrari de Vettel et Räikkönen.

Même au pays de Ferrari, Mercedes reste le roi en F1. Les Flèches d'argent, bousculées au départ par les deux monoplaces italiennes, s'offrent un nouveau doublé, le quatrième cette saison. Et comme il y a quinze jours, c'est Nico Rosberg qui s'impose, lui qui n'avait jamais gagné à Monza. L'Allemand a eu un envol parfait alors que Hamilton, lui, est resté scotché sur le bitume et a été rétrogradé à la 6e place. Il est parvenu à prendre la 2e place à l'issue de la course, devant Vettel (Ferrari). Si ce Grand Prix n'était pas le plus spectaculaire de la saison, il a démontré que Rosberg était loin d'avoir abdiqué dans la course au titre : il pointe désormais à deux points du tenant du titre au classement (248 points contre 250 points) !

Rosberg imperturbable

Comme à Spa-Francorchamps, il y a quinze jours, Nico Rosberg a réussi un envol parfait à Monza. Il est parvenu à résister à Vettel (Ferrari), lui aussi auteur d'un très bon départ, avant de filer en tête et de rapidement creuser l'écart. L'Allemand signe d'ailleurs le meilleur temps dès le 2e tour. Au 15e tour, Rosberg compte déjà 10 secondes sur Vettel. Il file au stand au 24e tour, laissant à Hamilton la tête de la course pendant un tour, et perd un temps précieux à cause d'un problème de fixation du pneu. Pourtant, il reprend la première place et parvient à creuser l'écart à bon escient alors que Hamilton multiplie les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant