F1 - GP d'Italie : Rosberg dans un fauteuil

le
0
F1 - GP d'Italie : Rosberg dans un fauteuil
F1 - GP d'Italie : Rosberg dans un fauteuil

Débarrassé de la menace Lewis Hamilton au premier virage, Nico Rosberg a pu tranquillement dérouler sa stratégie pour remporter le Grand Prix d’Italie. Le Britannique a pu se reprendre après un départ manqué pour devancer Sebastian Vettel à l’arrivée.

Sans grande surprise, l’essentiel de ce Grand Prix d’Italie s’est déroulé au départ de la course. Et c’est à ce moment que Lewis Hamilton a perdu très gros face à son coéquipier Nico Rosberg. L’Allemand enchaîne une deuxième victoire de suite après Spa-Francorchamps et une septième cette saison, son record personnel. Un départ où Lewis Hamilton, chaussé de gommes tendres comme son coéquipier, a été victime de patinage qui ne lui ont pas permis de transformer sa pole position en première place au premier virage. Tombé à la sixième place, le Britannique a dû passer à l’attaque mais sans changer de stratégie pour remonter jusqu’à la deuxième place. Devant, Nico Rosberg a joué des coudes pour garder l’avantage sur un offensif Sebastian Vettel, auteur d’un départ parfait en pneus super-tendres, mais qui n’a pas été en mesure de prendre la main. Il a ensuite déroulé en toute tranquillité sa stratégie et, après un premier relais parfait, a pu passer les pneus mediums pour les 29 derniers tours et aller chercher facilement cette victoire. Il revient donc à deux petites longueurs de son coéquipier au classement du championnat du monde.

Ferrari passe à l’offensive

Avec des pneus super-tendres au départ, il était acquis que les Ferrari étaient sur une stratégie à deux arrêts, contre un seul pour les deux Mercedes parties en tendres. Une stratégie osée mais nécessaire pour espérer une victoire à domicile. Mais les deux monoplaces de Maranello n’ont pas eu le rythme en début de course pour être en mesure de résister à Rosberg et pour creuser l’écart sur Hamilton. Le résultat a été de voir le Britannique passer devant les deux Ferrari quand Sebastian Vettel puis Kimi Räikkönen ont fait leur deuxième arrêt pour changer de pneumatiques. Dans le dernier tiers de course, Vettel a été en mesure de reprendre beaucoup de temps tour après tour à Lewis Hamilton mais le mal était déjà fait et l’écart trop grand pour espérer mieux que la troisième place pour l’Allemand. Avec toutes les monoplaces derrière elles aussi en deux arrêts, les Ferrari n’ont jamais été inquiétées pour la place de « meilleurs des autres », Kimi Räikkönen terminant à la quatrième place. Un résultat d'ensemble qui permet à la Scuderia de revenir à onze longueurs de Red Bull dans la course à la deuxième place derrière Mercedes.

La réaction de Red Bull, le pari manqué de Grosjean

Battu par la Williams de Valtteri Bottas en qualifications, les Red Bull ont été en mesure de redresser le tir et de limiter la casse face à Ferrari, notamment avec Daniel Ricciardo qui a été suffisamment agressif pour revenir et prendre le meilleur sur le Finlandais pour la cinquième place. De son côté, Max Verstappen a su récupérer sur la piste, et sans polémique, un départ manqué pour terminer à la septième place devant la Force India de Sergio Pérez, la Williams de Felipe Massa et l’autre Force India, aux mains de Nico Hulkenberg. L'écurie indienne qui perd la quatrième place du classement constructeurs face à Williams, pour trois petits points. Parti de la 17eme position, Romain Grosjean a tenté un pari lors de cette course avec un très long premier relais en pneus tendres puis un deuxième en super-tendres. Mais le Français a perdu beaucoup trop de temps sur la fin de son premier relais avec des gommes usées jusqu’à la corde pour espérer finir dans les points. Pour l’autre Français au départ, Esteban Ocon, la course s’est passée sans faire de vague, comme à Spa-Francorchamps la semaine passée. Il termine dernier pilote classé, à la 19eme place à deux tours du vainqueur. Le jeune Tricolore continue son apprentissage de la F1 avec Manor.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant