F1 - GP d'Inde : Vettel, la marche de l'empereur

le
0
Sebastian Vettel, ici en reconnaissance sur le circuit de Buddh (Inde), peut être sacré champion du monde ce week-end.
Sebastian Vettel, ici en reconnaissance sur le circuit de Buddh (Inde), peut être sacré champion du monde ce week-end.

L'enjeu : le sacre attendu de Sebastian Vettel

Abou Dhabi, Suzuka (Japon) et Interlagos (Brésil), la liste des Grands Prix où Sebastian Vettel a remporté le championnat du monde (respectivement en 2010, 2011 et 2012) risque de s'élargir ce week-end. L'Allemand n'a qu'à signer une cinquième place dimanche, à Buddh en Inde, pour être sacré une quatrième fois consécutive. Difficile d'imaginer qui pourrait empêcher le pilote Red Bull de s'imposer, lui qui a remporté les cinq derniers Grands Prix.

À 26 ans, "Baby Schumi" est devenu "Mister Vettel", marquant de son empreinte la discipline. Si le manque de suspense agace certains amateurs de Formule 1, la constance de l'Allemand au plus haut niveau reste impressionnante tant les paramètres sont nombreux. Le circuit indien, 16e Grand Prix de la saison, est un tracé moderne et rapide qui convient bien à Red Bull. Sebastian Vettel a remporté les deux premières éditions. L'annulation du GP - évoquée pour des raisons financières - ou la casse-moteur semblent les seuls faits extérieurs qui pourraient priver l'Allemand de l'inévitable.

Le tracé : rapide et propice aux dépassements

Après trois éditions, le GP d'Inde ne sera pas au calendrier du prochain championnat du monde. La faute à des problèmes logistiques - notamment l'obtention des visas pour le personnel et les médias - et financiers. Rien ne dit, d'ailleurs, que le GP d'Inde fera son retour au calendrier en 2015 tant les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant