F1 - GP d'Inde : Vettel entre dans la quatrième dimension

le
0
A 26 ans, Sebastian Vettel entre dans la légende de la F1 en remportant son quatrième titre mondiale.
A 26 ans, Sebastian Vettel entre dans la légende de la F1 en remportant son quatrième titre mondiale.

C'est la sérénité d'un grand. Sebastian Vettel s'est imposé au cours d'une course mouvementée à New Delhi et remporte donc un nouveau titre de champion du monde. Ce GP d'Inde illustre parfaitement la domination de l'Allemand sur la discipline : en trois éditions, seule une séance d'essais libres lui a résisté, en 2011. Hormis cet accroc, un sans-faute impérial : trois poles positions, trois victoires en course et le record absolu du tour le plus rapide, samedi (1' 24'' 119).

Sebastian Vettel, avec 36 victoires, a déjà le palmarès des plus grands à 26 ans, l'âge où Alain Prost ne remportait que son premier Grand Prix. Désormais, il compte autant de titres de champion du monde que l'illustre pilote français. Certes, sa domination extrême ne fait pas que des heureux en F1, à l'image des sifflets dont il a été victime en Italie ou encore en Angleterre. Sa personnalité sans vague ennuie ? Sebastian Vettel, malgré un caractère lisse affiché dans les médias et une communication institutionnelle - imposée par Red Bull -, n'en est pas moins un champion hors norme. De ceux qui ne comptent pas les heures avec les ingénieurs, pour étudier les performances, améliorer sa monoplace et ne laisser aucune chance à ses adversaires. Sebastian Vettel n'est pas aussi clivant que Michael Schumacher ne l'était, mais il est assurément aussi perfectionniste et compétiteur. "Baby Schumi" est devenu grand et peut savourer une trajectoire aussi rapide que ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant