F1 - GP d'Espagne : les Mercedes au tapis, Verstappen au firmament !

le
0
Dès le quatrième virage, Lewis Hamilton et Noc Rosberg se sont accrochés. De quoi laisser aux Ferrari et aux Red Bull la bataille pour la victoire.
Dès le quatrième virage, Lewis Hamilton et Noc Rosberg se sont accrochés. De quoi laisser aux Ferrari et aux Red Bull la bataille pour la victoire.

Encore un sacré rebondissement dans cette saison de F1 ! Pour le 5e épisode, les spectateurs ont été gâtés : dès le quatrième virage, les deux monoplaces en tête, les Mercedes d'Hamilton (champion en titre) et Rosberg (leader du général) s'accrochent et sortent de la piste. Cela faisait dix courses que les Flèches d'argent n'avaient pas perdu une course ! Et quand les chats ne sont pas là, les souris dansent. En piste, c'est un match à quatre qui se joue entre les deux Red Bull (Ricciardo, Verstappen) et les deux Ferrari (Vettel, Räikkönen). Et à l'issue d'une course passionnante, c'est le plus jeune de la bande, Max Verstappen qui s'offre la victoire. Pour sa première course au volant d'une Red Bull, le pilote de 18 ans monte sur le podium après seulement 24 courses disputés. Il devance les Ferrari de Räikkönen et de Vettel. Retour sur un Grand Prix d'exception.

Arrivé en roi, Verstappen part en légende

A 17 ans, il débutait en F1 avec Toro Rosso. Un an plus tard, il prend la place de Daniil Kvyat à bord d'une Red Bull et continue d'impressionner. Quatrième en qualification (il a égalé sa meilleur performance), il devient le pilote le plus jeune à mener un Grand Prix (la première fois au 12e tour) mais aussi le plus précoce à remporter un Grand Prix. En fin de course, le Néerlandais parvient à résister à Räikkönen, deux fois plus âgé que lui (18 ans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant