F1 - GP d'Abu Dhabi - Essais libres 3 : Vettel sonne la charge, les Mercedes se cachent

le
0
F1 - GP d'Abu Dhabi - Essais libres 3 : Vettel sonne la charge, les Mercedes se cachent
F1 - GP d'Abu Dhabi - Essais libres 3 : Vettel sonne la charge, les Mercedes se cachent

Alors que Mercedes a trusté les avant-postes vendredi, les Flèches d’Argent sont apparues en retrait lors de la troisième séance d’essais libres. Sebastian Vettel a signé le meilleur temps devant Max Verstappen et Kimi Räikkönen.

Alors que les yeux sont tournés vers Nico Rosberg et Lewis Hamilton, en duel lors de ce Grand Prix d’Abu Dhabi pour le titre mondial, les Flèches d’Argent ont comme joué à cache-cache ce samedi lors de la troisième et dernière séance d’essais libres, préparatoire avant les qualifications. Chose assez rare dans cette saison 2016 qu’ils ont dominée de la tête et des épaules, les deux pilotes Mercedes n’ont pas trusté les deux premières places du classement de cette séance matinale, contrairement aux essais libres 1 puis aux essais libres 2 vendredi. Avec, respectivement, 290 et 393 millièmes de seconde de retard sur le meilleur temps signé Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Nico Rosberg n’ont signé que les quatrième et cinquième temps. Mais, est-ce qu’il faut y voir un signe de difficulté pour l’écurie allemande ? Sans doute que non car il semble acquis que les deux pilotes n’ont pas tout donné, pas tiré le plein potentiel de leurs monoplaces, appuyé sur le fameux « bouton magique », ce qu’ils feront à la toute fin des qualifications pour éviter de trop tirer sur une mécanique qui a déjà beaucoup vécu.

Vettel profite de l’aubaine

Les Mercedes en petite forme, cela profite aux autres avec, notamment, Sebastian Vettel. Avec une Ferrari qui semble moins chargée niveau aérodynamique, l’Allemand a signé le meilleur temps du week-end en 1’40’’775, une performance qui montre le niveau réel de performance de la Ferrari dans ces conditions mais, avec la nuit tombante lors des qualifications, il est possible que les températures plus basses changent la donne pour l’écurie de Maranello, et certainement pas pour le meilleur. Sans une erreur dans l’épingle du virage 8 avec un blocage de roue, Kimi Räikkönen avait les moyens de devancer son coéquipier mais il n’a signé que le troisième temps à 224 millièmes, la Red Bull de Max Verstappen s’intercalant entre les deux Ferrari sur le podium à 137 millièmes du temps de Sebastian Vettel. Daniel Ricciardo, pour sa part, n’est pas dans le même rythme que son coéquipier, émargeant à une seconde du meilleur temps. Côté Français, Romain Grosjean est une nouvelle fois apparu bougon à la radio et n’a signé que le 15eme temps, à une demi-seconde de son coéquipier Esteban Gutierrez quand Esteban Ocon a été battu de six dixièmes par Pascal Wehrlein et a signé le 20eme temps.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant