F1: Ferrari pénalise Massa pour favoriser Alonso

le
0

AUSTIN, Texas (Reuters) - Le Brésilien Felipe Massa a écopé volontairement d'une pénalité de cinq places sur la ligne de départ au Grand Prix des Etats-Unis, dimanche, pour favoriser son équipier chez Ferrari, Fernando Alonso.

Ce stratagème permet à l'Espagnol, seul pilote encore en mesure d'empêcher Sebastian Vettel d'être sacré pour la troisième fois de suite, de s'élancer en septième position, qui plus est du meilleur côté de la piste.

A deux Grands Prix de la fin du championnat du monde, en comptant celui de dimanche à Austin au Texas, Fernando Alonso accuse un retard de dix points sur l'Allemand au classement général.

Compte tenu de la situation respective de ses deux pilotes, la Scuderia a fait le choix de pénaliser délibérément Felipe Massa en touchant à sa boîte de vitesses. Sanctionné avec effet immédiat, il partira en onzième position.

"Nous nous sommes aperçus hier que le fait de prendre le départ du mauvais côté de la piste aurait constitué un handicap, il y avait un risque important de se trouver trop loin des leaders à la fin du premier tour", explique Ferrari sur son site internet (www.ferrari.com).

L'écurie a précisé que les deux pilotes avaient donné leur accord.

"Felipe a pleinement compris les raisons de cette décision et il a ainsi prouvé une fois de plus son total dévouement à l'équipe, ce pour quoi nous lui exprimons publiquement notre gratitude."

Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant