F1: Fernando Alonso rebat les cartes s'imposant en Espagne

le
0
ALONSO REMPORTE LE GP D'ESPAGNE
ALONSO REMPORTE LE GP D'ESPAGNE

par Alan Baldwin

BARCELONE (Reuters) - Fernando Alonso, sur Ferrari, a écrit une nouvelle page du grand livre de la Formule un et rebattu les cartes du championnat du monde en s'imposant dimanche dans le Grand Prix d'Espagne.

Devant son public venu en nombre sur le circuit de Catalogne, l'Espagnol, champion du monde en 2005 et 2006 avec Renault, a remporté sa deuxième course de la saison, la 32e de sa carrière.

Il est également devenu le premier pilote en 23 ans de course à Barcelone à remporter l'épreuve sans être parti à l'une des trois premières places sur la grille de départ.

Alonso, parti en cinquième position sur la grille dont la première ligne était occupée par les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, est revenu à la troisième place après le troisième virage avant de prendre les commandes de la course lors du 13e des 66 tours.

Déjà vainqueur de ce Grand Prix en 2006 avec Renault et sacré l'an passé à Valence, autre étape espagnole de la F1, Alonso a au final devancé Kimi Räikkönen, qui termine deuxième pour la troisième fois consécutive avec l'écurie Lotus.

Le Finlandais, champion du monde en 2007, a passé le drapeau à damier 9,3 secondes derrière Alonso mais a privé Ferrari du doublé arrivant devant le Brésilien Felipe Massa.

GROSJEAN ABANDONNE

Räikkönen termine dans les points pour la 22e fois consécutive et n'est plus désormais qu'à deux courses du record de Michael Schumacher.

Le triple champion du monde en titre Sebastian Vettel (Red Bull) a, pour sa part, dû se contenter de la quatrième place. L'Allemand devance son coéquipier australien Mark Webber et son compatriote Nico Rosberg, parti en pole position.

Après cinq courses disputées depuis le début de la saison qui en compte 19, Vettel est toujours en tête du classement du championnat du monde avec 89 points mais ne totalise plus que quatre longueurs d'avance sur Räikkönen.

Alonso est troisième avec 72 points.

Hamilton a terminé 12e et perd une place au classement des pilotes dont il est désormais quatrième et où le meilleur Français Romain Grosjean (Lotus) est septième, malgré son abandon dimanche lors d'une course où les arrêts au stand ont été nombreux.

Alonso s'est arrêté à quatre reprises, comme Massa et Vettel, contre trois pour Räikkönen.

Paul Di Resta (Force India), les pilotes McLaren Jenson Button et Sergio Perez ainsi que Daniel Ricciardo (Sauber) ont terminé dans les points, le meilleur Français étant Charles Pic (Caterham), finalement 17e devant son compatriote Jules Bianchi (Marussia).

Comme Grosjean, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) a dû abandonner.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant