F1: Fernando Alonso offre à l'Espagne le Grand Prix d'Europe

le
0
F1: Fernando Alonso offre à l'Espagne le Grand Prix d'Europe
F1: Fernando Alonso offre à l'Espagne le Grand Prix d'Europe

par Mark Elkington

VALENCE, Espagne (Reuters) - L'Espagnol Fernando Alonso a remporté le Grand Prix d'Europe de Formule un sur Ferrari, dimanche, à Valence et devient le premier pilote à remporter deux victoires en huit courses cette saison.

"C'est peut-être la meilleure victoire que j'ai jamais eue en termes d'émotion", a déclaré le pilote qui a remporté deux fois le titre de champion du monde en 2005 et 2006 après avoir reçu l'hommage enthousiaste de son public.

"Ici, aujourd'hui, alors que se déroule le championnat d'Europe de football, devant tous mes supporters, je me sens très fier d'être espagnol", a-t-il ajouté.

Le Finlandais Kimi Räikkönen a pris la deuxième place sur Lotus-Renault. L'Allemand Michael Schumacher finit troisième sur Mercedes et obtient son premier podium depuis 2006 au terme d'une course riche en rebondissements.

Le retour en grâce du septuple champion du monde est dû à un accrochage à l'approche de l'arrivée entre le Britannique Lewis Hamilton et le Vénézuélien Pastor Maldonado qui se disputaient la troisième place sur McLaren et Williams.

"Quand j'ai franchi la ligne, j'ai demandé à mon équipe à quelle place nous étions. Ils mont dit troisième et je n'arrivais pas à le croire. J'avais perdu le compte. C'est fomidable d'être de retour après si longtemps."

Un autre incident avait eu lieu au 37e des 57 tours lorsque l'Allemand Sebastien Vettel, parti en pole position et en tête de la course, a perdu toute chance de réussir un triplé sur le circuit de Valence à cause d'une panne de sa Red Bull.

Le champion du monde en titre, qui espérait mettre fin à l'étonnante série de sept vainqueurs différents en autant de course cette saison, est sorti furieux de sa voiture et a jeté ses gants.

Adrian Newey, responsable technique de Red Bull, a caché son visage dans ses mains en haut du mur des stands de l'écurie.

Alonso en a profité pour prendre la tête de la course devant Romain Grosjean.

Quatre tours plus tard, le pilote français de Lotus-Renault était toujours en position de jouer la victoire lorsqu'il a été contraint d'immobiliser sa voiture sur le bord de la piste.

Fernando Alonso, déjà vainqueur cette saison du Grand Prix de Malaisie, reprend la première place au classement du championnat du monde des pilotes devant l'Australien Mark Webber, quatrième à Valence après être parti en 19e position sur Red Bull, et Lewis Hamilton.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant