F1: Fernando Alonso en pole position à Silverstone

le
0
F1: Fernando Alonso en pole position à Silverstone
F1: Fernando Alonso en pole position à Silverstone

par Alan Baldwin

SILVERSTONE, Grande-Bretagne (Reuters) - L 'Espagnol Fernando Alonso a fait fi de conditions météorologiques atroces pour placer sa Ferrari en pole en tête des essais qualificatifs du Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne et décrocher samedi sa première pole position depuis 2010.

Leader du championnat du monde, vainqueur l'an passé sur le circuit de Silverstone, il partira en première ligne aux côtés de l'Australien Mark Webber (Red Bull), son grand rival au classement après huit Grands Prix disputés sur vingt prévus cette saison.

Cette pole est la première de Ferrari depuis qu'Alonso était parti en tête à Singapour en septembre 2010, il y a 31 Grands Prix.

"Ça a été des conditions très difficiles pour tout le monde. Vous devez rester calme dans les moments difficiles", a dit l'Espagnol, qui possède 20 points d'avance sur Webber au classement général.

Alonso, double champion du monde, a signé le tour le plus rapide lors de la deuxième session des qualifications, sous les drapeaux jaunes qui avaient été levés à la suite de la sortie de piste du Français Romain Grosjean, sur Lotus.

L'Allemand Michael Schumacher, sept fois champion du monde, a signé le troisième temps avec Mercedes devant la Red Bull de son compatriote Sebastian Vettel, double tenant du titre mondial.

Les quatre pilotes, qui se tiennent en quatre centièmes de seconde, sont tous d'anciens vainqueurs du Grand Prix de Grande-Bretagne.

"Ça a été au coude à coude avec Fernando pour la pole", a dit Webber.

De fortes pluies ont perturbé les essais, obligeant les organisateurs à interrompre la deuxième séance durant une heure et demie, les monoplaces glissant dangereusement sur la piste.

Le pilote de l'écurie McLaren Lewis Hamilton, dernier Britannique à s'être imposé à domicile en 2008, partira en huitième position, alors que son compatriote et coéquipier Jenson Button a vécu une après-midi cauchemardesque qui l'a vu terminer avec le 18e temps.

Le Brésilien Felipe Massa, sur Ferrari, a fini cinquième devant le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus), champion du monde 2007, et le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams).

Meilleur Français des essais, Romain Grosjean - malgré sa sortie de piste - partira finalement 10e alors que son compatriote Jean-Eric Vergne s'élancera en 16e position. Charles Pic n'est pas parvenu, lui, à se qualifier.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant