F1 : et si Jean-Éric Vergne rempilait chez Toro Rosso ?

le
0
Tout n'est peut-être pas encore perdu pour le Français Jean-Éric Vergne, qui pourrait faire valoir son expérience pour garder son baquet en F1 l'année prochaine.
Tout n'est peut-être pas encore perdu pour le Français Jean-Éric Vergne, qui pourrait faire valoir son expérience pour garder son baquet en F1 l'année prochaine.

Pour Jean-Éric Vergne, 24 ans et trois saisons de F1, les dernières semaines n'ont pas été de tout repos. Le pilote français a été profondément marqué par l'accident de son ami Jules Bianchi, il y a moins de deux semaines à Suzuka. Dès le dimanche soir, le pilote mais aussi dans d'autres disciplines du sport mécanique (à l'image du WTCC). Mais, en termes professionnels aussi, Jean-Éric Vergne connaît des semaines difficiles. Un an après avoir vu Daniel Ricciardo quitter Toro Rosso pour la grande soeur Red Bull, Jean-Éric Vergne est une nouvelle fois resté à quai cette saison. Le rêve de piloter chez Red Bull ? Envolé rapidement : son jeune coéquipier, Daniil Kvyat, qui a à peine terminé sa première saison chez Toro Rosso, rejoindra Daniel Ricciardo l'an prochain. En termes de marketing, il est évident que le marché russe intéresse fortement l'entreprise de boisson énergisante où les perspectives sont bien plus florissantes que dans l'Hexagone. D'ailleurs, ce week-end lors du GP de Sotchi, Kvyat, malgré son jeune âge (20 ans), a goûté à une popularité naissante, lui qui disposait sur le circuit d'une tribune à son nom. Entre Carlos Sainz Jr. et Vergne Quid de l'avenir de Jean-Éric Vergne ? Progressivement, Red Bull bâtit les fondations de la saison prochaine. D'abord en affirmant que Max Verstappen, 17 ans, sera l'un des deux pilotes titulaires. Une annonce qui a relancé le débat sur les jeunes pilotes. Le Néerlandais explosera le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant