F1 - Essais de Bahreïn : Lotus pour débuter, Renault pour rassurer

le
0
Romain Grosjean et Lotus vont pouvoir expérimenter la E22 et son moteur Renault.
Romain Grosjean et Lotus vont pouvoir expérimenter la E22 et son moteur Renault.

Lotus avait raté les essais de Jerez, car l'E22 n'était pas prête. Depuis, elle a pu faire 100 km de rodage sur le circuit espagnol, mais dans le cadre d'un "filming day" prévu par le règlement, pour faire de belles images à l'intention du service marketing, mais avec très peu de flexibilité au niveau des réglages. Cette journée andalouse, avec un peu de retard sur les dix autres écuries, a permis de vérifier que l'implantation du nouveau moteur V6 turbo hybride de la marque française ne posait pas de problème majeur dans la Lotus E22, a indiqué à l'AFP Rémi Taffin, le directeur des opérations piste de Renault Sport F1. Étant donné que la Scuderia Toro Rosso, également équipée de moteurs français à partir de cette saison, a aussi pu profiter d'un "filming day" sur le circuit italien de Misano, la semaine dernière, le retard accumulé par Renault à Jerez, à cause d'une cascade de problèmes techniques, a commencé à être résorbé. Des conditions idéales"Nous pensons que les problèmes dont nous avons souffert lors des premiers essais (à Jerez) sont résolus", estime Taffin. "Nous sommes un peu en retard sur notre calendrier initial, mais nous avons maintenant fait ce que nous aurions dû faire normalement à Jerez. Tout devrait donc bien se dérouler à Bahreïn." Jusqu'à l'an dernier, les essais d'avant-saison se déroulaient tous en Espagne, à Jerez et à Barcelone. Le "réchauffement" de la planète, marqué par une baisse...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant