F1 : Alonso et les montagnes russes, illustration des saisons Ferrari

le
0
F1 : Alonso et les montagnes russes, illustration des saisons Ferrari
F1 : Alonso et les montagnes russes, illustration des saisons Ferrari

Les week-ends de Grand Prix, les pilotes ne sont pas seulement sur les circuits ou dans le paddock à préparer leurs monoplaces. Ils doivent également répondre à de nombreuses sollicitations de la part de leurs sponsors. Kimi Räikkönen et Fernando Alonso sont habitués à ces opérations de communication. À Abu Dhabi, dans le cadre du dernier Grand Prix de la saison, Ferrari leur a proposé de prendre place sur une nacelle des "montagnes russes les plus rapides du monde". Une attraction située dans le Ferrari World, un parc d'attractions à la gloire de la marque italienne attenante au circuit de Yas Marina. Une dernière saison très compliquée Au-delà de l'image des deux pilotes scotchés par la vitesse de l'engin, cette vidéo promotion offre un parallèle amusant avec le cours des événements, surtout pour Fernando Alonso. Le pilote espagnol, qui a annoncé quitter Ferrari, a en effet connu cinq saisons... en forme de montagnes russes. S'il a remporté onze Grands Prix avec la Scuderia et terminé à trois reprises vice-champion du monde (2010, 2012, 2013), Fernando Alonso a souffert cette saison. La F14T, la monoplace de Ferrari, n'a jamais été compétitive par rapport aux Mercedes. Résultat : Alonso a signé sa pire saison avec la firme italienne, terminant 6e du championnat avec seulement deux podiums (Chine 3e, Hongrie 2e). Alors qu'il est remplacé par Vettel l'an prochain et qu'il pourrait signer chez McLaren, Fernando Alonso a donc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant