F.Gilot : " Le relais, c'est un partage "

le
0
F.Gilot : " Le relais, c'est un partage "
F.Gilot : " Le relais, c'est un partage "
Les relayeurs français ont apporté à la France sa première médaille des Campionnats d'Europe à Berlin, lundi soir. A leur sortie des bassins, Mehdy Metella, Jérémy Stravius, Fabien Gilot et Florent Manaudou étaient très fiers de leur performance.

Une de plus. Depuis plusieurs années, le relais 4x100m nage libre français domine la scène internationale. Il était donc encore une fois l'un des grands favoris de ces Championnats d'Europe, à Berlin. Mais avec les absents et la méforme de Yannick Agnel, nul ne pouvait imaginer que les Bleus s'imposeraient avec autant de maîtrise contre les Russes et les Italiens.

 « C'était une grande après-midi, je n'ai pas réussi à dormir avant la finale. Je vois toujours ces grands champions et là je rentre avec eux dans cette finale et on la gagne... », a glissé Mehdy Metella, très ému, au micro de France 2 après la course. Le novice de cette équipe de France a su s'inspirer de ces aînés pour lancer cette course à merveille.

« On va être les nageurs à battre »

« Je suis très content, le relais c'est un partage, on n'est pas que quatre. Là, je pense aussi aux remplaçants, aux absents et ceux qui ont arrêté comme Frédéric Bousquet, Alain Bernard », a de son côté ajouté la grand frère de ce relais, Fabien Gilot. Florent Manaudou n'a lui pas perdu de temps pour analyser les retombées de cette nouvelle victoire des nageurs français. « On voulait une médaille et du plus beau métal. On arrive à gagner pour la quatrième fois dans un grand championnat. Maintenant, on va être les nageurs à battre. » Les Championnats d'Europe d'athlétisme à peine terminés, les nageurs français ont repris le flambeau avec brio dès la première soirée. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant