Ezequiel Lavezzi prépare sa sortie

le
0
Ezequiel Lavezzi prépare sa sortie
Ezequiel Lavezzi prépare sa sortie

Libre en juin prochain, l'attaquant argentin Ezequiel Lavezzi se prépare à quitter le Paris Saint-Germain. L'ancien Napolitain cherche une équipe qui le stimulera. Sur et en dehors du terrain.

Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le Paris Saint-Germain, l’attaquant international argentin Ezequiel Lavezzi (30 ans) se rapproche inexorablement de la sortie. Alors que le club de la Capitale réclame aux alentours de cinq millions pour le lâcher dès cet hiver, l’ancien Napolitain peut notamment compter sur l’intérêt plus ou moins prononcé de formations italiennes (Inter Milan et Juventus Turin) et espagnoles (FC Barcelone et Valence). El Pocho ne serait d’ailleurs pas contre un éventuel retour en Serie A. « L’Italie me manque énormément, explique-t-il dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport. Le football en particulier. Je suis argentin et je suis habitué à la pression. Je vis le football de manière intense avec de l’amour et de la haine. En Italie, le ballon rond est vécu avec une intensité incroyable. Ici, c’est différent. »

Malgré un temps de jeu réduit, Ezequiel Lavezzi assure ne pas avoir le moindre souci avec Laurent Blanc, l’entraîneur du club de la Capitale. « C’est l’entraîneur, il décide, poursuit le Sud-Américain. Aucun problème. Je partirai parce que le chapitre est clos. Cette ville est magnifique. Ce ne sera pas facile de quitter Paris après quelques années passées ici. Je me sens bien au club, avec tout le monde, pas seulement mes coéquipiers. C’est très important d’avoir de bons liens avec les personnes avec qui vous travaillez. »

Si la Juve a, pour l’instant, présenté l’offre la plus intéressante, Ezequiel Lavezzi laisse toujours planer le doute sur sa future destination. Pour l’ex-joueur de San Lorenzo, tout est possible. « Qui sait ce qu’il se passera, conclut le Parisien. D’un coup, je peux tout laisser tomber, arrêter de jouer et rentrer en Argentine. Il y a tellement de possibilités. Je dois faire le meilleur choix pour moi. C’est le dernier contrat. Je veux aller jouer dans une équipe qui me stimule, mais aussi être dans une ville avec une qualité de vie. J’irai vers ce qui me passionne le plus. Les Argentins ont besoin de sentir une forte passion. » Avis aux amateurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant