Exxon tente de rassurer sur le gaz de schiste

le
0
Exxon Mobil a lancé un appel pour que les compagnies d'hydrocarbures publient des informations détaillées sur leur méthode de fracturation hydraulique en Europe. La liste des produits chimiques utilisés devrait notamment être connue du public, des décideurs politiques et des instances de régulation. L'objectif pour la firme américaine, persuadée du bien fondé de l'exploitation du gaz de schiste, est de rassurer l'opinion publique, de plus en plus sensible aux critiques. La fracturation hydraulique est régulièrement la cible des associations écologistes du fait des besoins gigantesques en eau, plusieurs millions de litres par forage, et du nombre de produits chimiques requis, plusieurs dizaines par puits. Alors que les réserves sont très importantes en Europe, notamment en France et en Pologne, les opérations en sont à leur balbutiement. La fracturation hydraulique est même interdite en France et est visée par un moratoire de six mois en Bulgarie.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant