Exxon discute de l'achat d'actifs mozambicains d'Eni-sources

le
0
    MILAN/LONDRES, 25 mars (Reuters) - Exxon Mobil  XOM.N  
discute de l'achat d'une participation de l'ordre de 15% dans le 
gisement gazier Aera 4 d'Eni  ENI.MI  au Mozambique, ont déclaré 
deux sources proches du dossier. 
    Eni, propriétaire d'une participation opérationnelle de 50% 
dans Area 4, a dit qu'il comptait vendre une participation de 
15% environ dans ce gisement, l'un des plus riches récemment 
découverts et dont la future production sera surtout destinée 
aux marchés asiatiques sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL). 
    Les deux sources ont précisé qu'Exxon Mobil discutait 
précisément de l'achat d'une participation de cet ordre. Selon 
une source bancaire proche du dossier, le pétrolier américain 
est intéressé par la totalité des parts d'Eni. 
    Une quatrième source a dit qu'Exxon était intéressé par 
toute participation dans l'ensemble des actifs mis en vente par 
Eni, y compris en Egypte ou ailleurs en Afrique. 
    Exxon et Eni se sont abstenus de tout commentaire. 
    Eni a dit la semaine dernière qu'il vendrait pour sept 
milliards d'euros d'actifs d'ici 2019, parallèlement à la 
réduction de ses investissements, pour poursuivre son recentrage 
sur l'exploration.   
    "Les cessions se feront surtout par dilution de nos parts 
dans des découvertes récentes et d'ampleur", a déclaré 
l'administrateur délégué du groupe italien, Claudio Descalzi, ce 
mois-ci, faisant du Mozambique et de l'Egypte des choix 
privilégiés. 
    Claudio Descalzi a ajouté qu'il n'était pas loin de conclure 
une cession au Mozambique, où il a dit discuter avec "beaucoup 
de parties intéressées". 
 
 (Oleg Vukmanovic et Stephen Jewkes à Milan, Ron Bousso et Freya 
Berry à Londres, Wilfrid Exbrayat pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant