Extrême droite : un climat délétère dans les universités françaises ?

le
4
Le GUD, un groupuscule d'extrême droite, lors d'une manifestation contre le mariage homosexuel.
Le GUD, un groupuscule d'extrême droite, lors d'une manifestation contre le mariage homosexuel.

La ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso a condamné "avec la plus grande fermeté les agressions inacceptables dont ont été victimes deux étudiantes" militantes de l'Unef. Elle réagissait à deux agressions de militantes de l'Unef ces derniers jours. Jeudi, une étudiante, militante à l'université Paris-I, a été agressée à l'arme blanche en sortant de son domicile. Une affaire prise au sérieux, selon une source policière. Lundi, une seconde militante du syndicat, étudiante à l'université de Nanterre, a été bousculée, insultée et menacée "à cause de son engagement syndical", selon l'Unef. Un porte-parole du syndicat a ajouté que l'agresseur avait dit à l'étudiante : "On va te violer, sale Arabe. On sait où t'habites, sale gauchiste."

"Le débat démocratique et syndical ne doit laisser aucune place à la violence", est-il indiqué dans le communiqué, qui précise que la ministre, a "saisi le recteur de Paris afin qu'il s'assure, en lien avec le préfet de police, de la mise en place immédiate d'une enquête approfondie". "Elle demande aux établissements d'enseignement supérieur d'être vigilants et de faire preuve de la plus grande fermeté, notamment sur le plan disciplinaire qui relève de leur compétence, afin d'éviter toute dérive de violence sur les campus", est-il ajouté. De son côté, l'Unef a dénoncé mercredi dans un communiqué "le climat de pression contre ses militantes et militants, entretenu depuis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 15fev71 le mercredi 23 oct 2013 à 18:31

    je vais être encore censurer par bourso mais je suis bien d accord avec vous leraleur,l extreme gauche est bien plus dangereuse pour la France que le fn

  • LeRaleur le mercredi 23 oct 2013 à 18:22

    Et pourquoi pas.Extrême gauche: un climat délétère dans les universités françaises ?

  • frk987 le mercredi 23 oct 2013 à 18:18

    Même les gamins en ont ras le bol d'être manipulés par l'UNEF qui leur fait perdre des années scolaires à force de grèves et de revendications qui n'ont rien à voir avec leurs études. Etre étudiant ou lycéen c'est pour un temps bien déterminé et court, alors les revendications politiques sur les retraites ou sur les roms....ils se font manipuler tout simplement et certains commencent à craquer.

  • dotcom1 le mercredi 23 oct 2013 à 18:03

    Je me demande bien qui dresse les Français les uns contre les autres depuis 18 mois.