Extensions internet: la cyber-menace pèse sur les vins français

le
0
Extensions internet: la cyber-menace pèse sur les vins français
Extensions internet: la cyber-menace pèse sur les vins français

Avec l'arrivée de nouvelles extensions internet, le secteur viticole français craint que ses précieuses appellations d'origine pâtissent de l'attribution du ".vin" et du ".wine" à des spéculateurs étrangers qui peuvent faire fi de la législation européenne.Ce dossier, suivi de près par le gouvernement français et les instances européennes, va être débattu à partir de dimanche à Durban (Afrique du Sud) lors du sommet de l'Icann, l'organisme mondial chargé de réglementer les noms de domaine sur internet.Aux côtés des traditionnels ".com" ou ".org", de nouvelles extensions - ".paris", ".archi" ou ".bio" - s'apprêtent à faire leur apparition. Près de 2.000 dossiers de candidatures ont été déposés au niveau mondial auprès de l'Icann: si certaines extensions ont déjà été attribuées sans problème, d'autres font l'objet de contentieux."Pour le .vin et le .wine, c'est la vieille lutte commerciale entre les Etats-Unis et l'Europe qui renaît: il n'y a pas d'accord à l'OMC pour donner aux appellations d'origine les mêmes droits que les grandes marques, le dossier est donc extrêmement politique", résume pour l'AFP Mathieu Weill, directeur général de l'Afnic, l'office d'enregistrement officiel du .frLe seul prétendant au ".vin" est un groupe américain, Donuts, qui a également déposé un dossier pour ".wine", en concurrence avec une société basée à Gibraltar et une autre en Irlande.Si elle obtient l'extension ".vin", la société aura en effet le droit de la commercialiser pour qu'elle soit déclinée en noms de domaine de second niveau, comme "www.bordeaux.vin" ou "www.champagne.vin"."Donuts va pouvoir vendre les noms de domaine aux plus offrants, des sociétés ou des individus qui seraient totalement étrangers auxdites appellations et commercialiseraient sur leur site ce qu'ils voudraient sous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant