Expulsions : un record en trompe-l'?il

le
0
Selon nos informations, le rythme d'expulsions sous Guéant était de 3500 clandestins par mois, contre 2750 éloignements par mois seulement sous Valls. L'opposition fait valoir que le «record» d'expulsions revendiqué par Valls est surtout de son fait.

Comme les statistiques de la délinquance, les chiffres des expulsions de clandestins n'ont pas manqué d'alimenter la polémique entre la droite et la gauche. Alors que Manuel Valls assume un record historique des expulsions, avec environ 36.800 sans-papiers éloignés en 2012 contre 32.900 l'année précédente, l'opposition fait valoir que le «record» en question est surtout de son fait.

«Ce résultat est en réalité lié à l'efficacité de la loi relative à l'immigration et l'intégration, adoptée par le Parlement le 16 juin 2011, à l'initiative du gouvernement de François Fillon sous l'autorité de Nicolas Sarkozy, et surtout, aux actions conduites par Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur jusqu'au 1er semestr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant