Expulsions locatives : dispositif de prévention renforcé

le
0
Le décret de la loi Alur qui vient d'être publié facilite le travail des commissions pour repérer les impayés de loyer le plus rapidement possible. (© P. Armestre / AFP)
Le décret de la loi Alur qui vient d'être publié facilite le travail des commissions pour repérer les impayés de loyer le plus rapidement possible. (© P. Armestre / AFP)

Les commissions de coordination des actions de prévention des expulsions locatives (CCAPEX) rassemblent les différents acteurs intervenant dans la prévention des expulsions locatives : Etat, conseils départementaux et autres collectivités locales, caisse d’allocations familiales, bailleurs publics et privés, juges d’instance, huissiers de justice, Banque de France, Action logement, et associations.

Pour être efficace, la prévention des expulsions locatives doit être mise en place dès les premiers signes de difficultés, afin d’éviter qu’elles ne s’aggravent et d’assurer, dans la mesure du possible, le maintien du ménage dans son logement.

Aussi, le décret de la loi Alur qui vient d’être publié facilite le travail des commissions pour repérer les impayés de loyer le plus rapidement possible, avec :

- Le signalement obligatoire des commandements de payer à la CCAPEX par les huissiers de justice, lorsque le montant et la durée de la dette accumulée par les ménages s’avèrent préoccupants, afin de trouver immédiatement des solutions.

- Le renforcement de la coordination des acteurs, pour assurer un meilleur suivi des ménages au sein des instances d’examen de situations individuelles.

La loi Alur a mis en place un cadre d’organisation des actions de prévention des expulsions, afin que l’ensemble des moyens disponibles sur le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant