Expulsion de Leonarda - Valls : un Sarkozy bis ?

le
0
Manuel Valls a rédigé une circulaire précisant les conditions de régularisation des immigrés sans papiers.
Manuel Valls a rédigé une circulaire précisant les conditions de régularisation des immigrés sans papiers.

L'expulsion d'une jeune collégienne mineure et de sa famille en situation irrégulière dans le Doubs a suscité une très vive polémique au sein de la classe politique et des associations de défense des sans-papiers. Pour la gauche, Leonarda est clairement un symbole : celle d'une trahison des promesses et des valeurs. Car l'affaire fait furieusement penser aux années Sarkozy. Lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, il avait en effet relancé l'expulsion des familles dont les enfants allaient à l'école de la République, souhaitant ainsi éviter que cette scolarisation devienne "une nouvelle filière" d'immigration illégale.

"L'intérêt de l'enfant"

Rappel des faits : en partance pour un voyage scolaire, Leonarda Dibrani, collégienne kosovare de 15 ans, a vu son bus arrêté sur demande des agents de police avant d'être conviée à descendre afin de rejoindre sa mère et ses cinq frères et soeurs, en partance pour le Kosovo. Les Dibrani faisaient l'objet d'une obligation de reconduite à la frontière (le père, placé en centre de détention depuis septembre à la suite d'un contrôle a, lui, été expulsé le 8 octobre). Face au tollé médiatique, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est défendu en rappelant que "cette reconduite à la frontière s'était déroulée dans le respect du droit, dans le respect des personnes". Pourtant, l'article L511-4 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (2006) dispose que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant