Expulsé du Parlement européen pour un slogan nazi

le
0
VIDÉO - Godfrey Bloom, élu souverainiste britannique, a assimilé mercredi le discours d'un collègue allemand à celui des nazis, puis l'a traité de «fasciste». Tollé dans l'hémicycle.

Les eurodéputés n'auraient dû avoir qu'un seul sujet de conversation mercredi : le plan de rigueur irlandais et la crise de l'euro. C'était sans compter la provocation d'un élu britannique souverainiste, Godfrey Bloom. L'élu du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) a volé la vedette à l'économie en lançant en plein hémicycle de Strasbourg des insultes à l'encontre de son collègue allemand Martin Schulz, président du groupe socialiste. Le coup de sang a valu au souverainiste d'être expulsé à deux reprises du parlement, mercredi.

L'apostrophe est survenue en pleine allocution de Martin Schulz. Le socialiste défendait la nécessité pour les pays européens d'agir de concert face à la crise lorsque Godfrey Bloom profère «ein Volk, ein Reich, ein Führer» ( «Un peuple, un empire, un chef», la devise de l'Allemagne nazie, ndlr). La caméra tournée vers Martin Schulz capte les propos de justesse. Martin Schulz s'interrompt et s'exclame «Répétez ce q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant