Exposions en Thaïlande: pas de lien avec un réseau international, dit la police

le
0
    BANGKOK, 12 août (Reuters) - Les explosions qui ont fait 
deux morts et une vingtaine de blessés jeudi et vendredi en 
Thaïlande ne sont pas liées à un groupe terroriste international 
mais relèvent plutôt du sabotage local, croit savoir la police 
thaïlandaise. 
    Le porte-parole adjoint de la police a précisé vendredi qu'à 
ce stade des investigations, les enquêteurs n'avaient pas établi 
de lien formel entre les différentes explosions qui ont frappé 
trois destinations touristiques populaires du sud du pays. 
    A Hua Hin, à 200 km environ au sud de Bangkok sur le golfe 
de Thaïlande, deux premières bombes ont explosé jeudi soir près 
d'un bar. Une Thaïlandaise a péri dans les explosions, qui a 
également fait 21 blessés, dont neuf étrangers. Deux autres 
bombes ont explosé vendredi matin, faisant un mort et trois 
blessés supplémentaires. 
    Deux autres bombes de faible puissance ont explosé à Patong 
Beach, sur l'île de Phuket, faisant un blessé léger, et deux 
autres à Phang Nga, un autre secteur touristique au nord de 
Phuket. 
 
 (Orathai Sriring; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant