Exportations et production en hausse en avril en Allemagne

le
1
HAUSSE DES EXPORTATIONS ALLEMANDES EN AVRIL
HAUSSE DES EXPORTATIONS ALLEMANDES EN AVRIL

BERLIN (Reuters) - Les exportations allemandes ont augmenté à leur rythme le plus soutenu en près de deux ans en avril, mois également marqué par une hausse de la production industrielle, des données qui suggèrent que la première économie européenne a bien entamé le deuxième trimestre.

L'Office fédéral de la statistique a ainsi précisé vendredi que les exportations avaient augmenté de 3,0% (en données corrigées des variations saisonnières) en avril, un pourcentage sans précédent depuis mai 2012, les importations ayant progressé de 0,1%.

Ce bond marque un contraste avec le trimestre précédent, au cours duquel deux mois sur trois se sont soldés par une baisse des exportations, poste qui est pourtant généralement considéré comme un point fort de l'Allemagne.

La production industrielle a augmenté de 0,2%, grâce à une forte hausse de la production d'énergie. Cette augmentation est cependant inférieur aux attentes (+0,4%), le traditionnel rebond de printemps s'étant révélé moins dynamique que prévu en raison d'un hiver doux.

Jeudi, d'autres données avaient montré que les commandes à l'industrie avaient rebondi beaucoup plus que prévu en avril en Allemagne, à la faveur notamment d'une vive hausse des contrats portant sur des biens de consommation.

Ces statistiques dans leur ensemble positives interviennent alors que la Bundesbank vient de relever sa prévision de croissance de l'Allemagne cette année. La banque centrale dit désormais anticiper un produit intérieur brut (PIB) 2014 en hausse de 1,9% contre une estimation de +1,7% en décembre. [ID:nL6N0ON1B5]

Au premier trimestre, l'Allemagne a connu sa plus vive croissance en trois ans, à la faveur de la bonne tenue des investissements et des dépenses de consommation. [ID:nL6N0O919J]

Mais cette croissance des trois premiers mois de l'année a notamment tiré parti de la clémence de l'hiver et les économistes pensent qu'elle ralentira par la suite.

L'excédent commercial a atteint 17,7 milliards d'euros, alors que le consensus le donnait à 15,2 milliards. Les économistes attendaient une hausse des exportations de 1,5% et une hausse des importations de 0,6%.

(Noah Barkin et Michelle Martin, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • salaf67 le vendredi 6 juin 2014 à 15:19

    Les bonnes nouvelles qui affluent de toutes parts depuis la victoire du FN et de UKIP aux élections européennes, nous laissent songeurs !!!!!