Expo : cinq inventions tombées du ciel

le
0
Expo : cinq inventions tombées du ciel
Expo : cinq inventions tombées du ciel

C’est fou le nombre d’inventions tombées du ciel depuis les débuts de la conquête spatiale il y a soixante ans, comme le montre l’exposition « European Space Expo » *. Car l’espace, ce n’est pas que Matt Damon s’essayant à la culture de pommes de terre sur Mars, Rosetta et son numéro d’équilibriste sur la comète Tchouri ou les ondes gravitationnelles découvertes par Albert Einstein. La preuve par cinq que l’espace change aussi notre quotidien.

 

La perceuse sans fil

 

Quand ils alunissent en août 1971, les membres de la mission Apollo 15 ont pour objectif d'explorer la composition du sol. Leur mission : creuser des trous d'une profondeur approximative de 2,50 m pour y prélever roches et cailloux mais aussi y insérer des capteurs afin de mesurer les variations de température. Mais comment forer la Lune sans prise électrique à portée de main ? La Nasa s'adresse à une grande marque d'outillage américain. Munis d'un drôle d'engin doté de puissantes batteries, les astronautes Scott et Irwin exploreront la faille de Hadley et récolteront près de 77 kg d'échantillons. C'est en tirant les leçons de cette équipée extraterrestre, que, quelques années plus tard, fleuriront dans les magasins perceuses, aspirateurs et autres outils sans fil.

 

La couche pour bébé

 

 

Sans la mésaventure vécue par Alan Shepard, le premier Américain à s'être envolé en orbite, juste après le Soviétique Youri Gararine, pas certain que les fesses des tout-petits se soient retrouvées si vite au sec. Une couche-culotte ? C'est de la ouate mais aussi un produit chimique hyper-absorbant : le polyacrylate de sodium, une substance qui, au contact d'un liquide, se transforme en gel. Le 5 mai 1961, rien ne se passe comme prévu à bord de la capsule Mercury : Alan Shepard, qui devait partir pour un vol d'une quinzaine de minutes, se retrouve obligé de patienter durant près de cinq heures sur le pas de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant