Explosions meurtrières près de deux mosquées au Liban, à Tripoli

le
0
EXPLOSIONS MEURTRIÈRES AU LIBAN, À TRIPOLI
EXPLOSIONS MEURTRIÈRES AU LIBAN, À TRIPOLI

TRIPOLI, Liban (Reuters) - Deux explosions devant deux mosquées de Tripoli, dans le nord du Liban, ont fait 27 morts et plus de 300 blessés vendredi, a annoncé le ministère de la Santé.

"Pour l'instant, nous avons 27 martyrs et 358 blessés", a déclaré Ali Hassan Khalil à Reuters.

Les deux explosions, qui semblent avoir été coordonnées, se sont produites à la fin des prières du vendredi, dans la grande ville à majorité sunnite.

"J'ai vu sept corps à l'intérieur de plusieurs voitures incendiés", a déclaré un journaliste de Reuters, à propos de la première explosion, aux abords de la mosquée Taqwa.

Une source sécuritaire a indiqué que plusieurs personnes avaient été tuées dans la seconde explosion devant la mosquée al Salam.

Les ambulances se sont précipitées sur les lieux tandis qu'une épaisse fumée noire était visible dans le ciel de la ville. Les télévisions ont montré des voitures détruites aux vitres fracassées. Les corps de deux victimes gisaient à même le sol.

"Il y a eu de nombreuses victimes dans les deux mosquées, nous n'avons pas encore d'idée précise quant à leur nombre", a indiqué une source sécuritaire.

Ces attaques interviennent dans un contexte très tendu dans le pays en raison de la proximité de la guerre civile en Syrie, à laquelle le Hezbollah chiite s'est joint pour combattre les rebelles radicaux sunnites.

Il y a une semaine, un attentat à la voiture piégée, revendiqué par un groupe islamiste sunnite, a tué au moins 24 personnes et fait 120 blessés dans l'un des fiefs du mouvement chiite en banlieue sud de Beyrouth.

Mariam Karouny; Clémence Apetogbor et Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant