Explosion "terroriste" dans le sud de Bahreïn, un mort

le
0
    DOHA, 1er juillet (Reuters) - Une femme a été tuée et trois 
enfants légèrement blessés vendredi à Bahreïn dans l'explosion 
d'une bombe qui a touché leur voiture, rapporte la police qui 
dénonce un acte "terroriste". 
    Des éclats d'obus ont touché leur véhicule. Les forces de 
sécurité étaient présentes sur place, dans le village d'East 
Eker, au sud la capitale, Manama, rapporte le ministère de 
l'Intérieur sur Twitter. 
    En juillet 2015, une bombe avait tué deux policiers et 
blessé six personnes dans une attaque parmi les plus meurtrière 
survenues dans le pays.   
    Bahreïn, agité en 2011 par un soulèvement de sa majorité 
chiite se disant victime de discrimination de la part du 
gouvernement sunnite, est en proie à un regain de tension. 
    La semaine dernière, les autorités ont déchu de sa 
nationalité le chef spirituel des chiites, l'ayatollah Issa 
Qassim. La décision, condamnée par l'Iran mais aussi par les 
Etats-Unis, est intervenue moins d'une semaine après la 
suspension par la justice des activités du principal parti 
d'opposition, le mouvement chiite Al Wefaq, accusé de fomenter 
une révolte religieuse avec l'aide d'un "pays étranger". 
  
 
 (Ahmed Tolba; Julie Carriat pour le service français, édité par 
Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant