Explosion du nombre de transactions suspectes au Vatican

le
0
    CITE DU VATICAN, 28 avril (Reuters) - L'Autorité 
d'information financière (AIF) du Vatican a répertorié l'an 
dernier 544 transactions suspectes, soit près de quatre fois 
plus que l'année précédente, a annoncé jeudi son directeur, René 
Brülhart.  
    "Cela montre que le système fonctionne", a-t-il estimé lors 
d'une conférence de presse, assurant que ce résultat n'était pas 
dû à une hausse de la criminalité.  
    La barre a été fixée très bas pour les "rapports de 
transactions suspectes" et les 544 signalements entrent pour la 
plupart dans le cadre de procédures de routine, a poursuivi René 
Brülhart. Dix-sept ont selon lui été transmises à la justice. 
    Le pape François a entrepris une vaste réforme de 
l'administration du Vatican, notamment pour améliorer la 
transparence de ses opérations financières, après une série de 
scandales. 
    Sous son autorité, l'Institut pour les oeuvres de religion 
(IOR), la banque du Saint-Siège, a été réorganisée, les pouvoirs 
de l'Autorité d'information financière ont été étendus et un 
nouveau ministère a été mis en place afin de superviser les 
activités économiques de tous les départements.  
            
 
 (Philippe Pullella, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant