Explosion de SpaceX : un coup dur pour Facebook !

le
0
La destruction du satellite Amos-6 est un coup dur pour le projet internet.org de Facebook, cher à Mark Zuckerberg.
La destruction du satellite Amos-6 est un coup dur pour le projet internet.org de Facebook, cher à Mark Zuckerberg.

L'explosion de la fusée Falcon 9 de SpaceX, survenue jeudi 1er septembre sur son pas de tir en Floride lors d'un test, est un coup dur pour Facebook. Le lanceur devait en effet lancer samedi le tout premier satellite du géant de l'internet, construit par l'entreprise israélienne Spacecom et destiné à doter plus d'une dizaine de pays africains d'une connexion haut débit dans le courant de l'année prochaine. À présent, non seulement le lancement n'aura pas lieu, mais le satellite, baptisé Amos-6 et dont Facebook devait exploiter la bande passante en partenariat avec l'entreprise française Eutelsat, a été totalement détruit dans l'explosion. C'est ainsi près de 180 millions d'euros qui ont été réduits en fumée.

À l'annonce de la nouvelle, le fondateur et patron de Facebook Mark Zuckerberg a aussitôt réagi sur son réseau social se déclarant « profondément déçu » de la destruction du satellite « qui devait amener de la connectivité à de nombreux entrepreneurs et à tout le monde à travers le continent » africain.

Il faut dire que, pour Facebook, cette perte se traduira immanquablement par un nouveau retard de son initiative internet.org, visant à connecter les quatre milliards de personnes encore exclues du réseau mondial. Un projet très cher à Mark Zuckerberg et qui a déjà souffert d'un premier échec en janvier dernier après que son service...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant