Explosion dans un bus à Tel Aviv, dix blessés

le
0
EXPLOSION DANS UN BUS À TEL AVIV
EXPLOSION DANS UN BUS À TEL AVIV

TEL AVIV (Reuters) - Une explosion s'est produite dans un bus dans le centre de Tel Aviv mercredi, faisant au moins dix blessés, rapportent le gouvernement et les services de secours israéliens.

La déflagration a soufflé les vitres du bus qui circulait dans une rue longeant les bâtiments abritant les services de défense israéliens, précise le service d'ambulance israélien.

"Il s'agit d'une attaque terroriste. La plupart des blessés souffrent de blessures légères", a déclaré Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre, Benjamin Netanyahu.

La police passe au peigne fin le quartier où s'est produite l'explosion pour retrouver la personne qui a déposé l'engin explosif, a-t-il dit sur Twitter, semblant exclure l'hypothèse d'un attentat suicide.

L'attaque survient au huitième jour de l'opération de l'armée israélienne "Pilier de défense" contre la bande de Gaza, officiellement pour mettre fin aux tirs de roquettes palestiniens sur son territoire.

Des tirs de joie ont éclaté à Gaza après l'annonce par des radios locales de l'explosion du bus à Tel Aviv.

Le porte-parole du Hamas, Abou Zuhri, a salué l'attentat à la bombe sans pour autant revendiquer l'attaque.

"Le Hamas bénit l'attaque à Tel Aviv et y voit une réponse naturelle aux massacres israéliens (...) à Gaza", a-t-il dit à Reuters. "Les factions palestiniennes auront recours à tous les moyens pour protéger les civils palestiniens en l'absence d'efforts de la communauté internationale pour mettre un terme à l'agression israélienne", a-t-il ajouté.

La dernière attaque d'ampleur visant la capitale économique israélienne remonte à avril 2006. Onze personnes avaient été tuées dans un attentat suicide perpétré par un kamikaze palestinien dans une sandwicherie de l'ancienne gare routière.

Depuis le début de l'opération "Pilier de défense", 138 Palestiniens et cinq Israéliens ont été tués dans les violences qui opposent l'Etat hébreu au mouvement islamiste du Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne depuis 2007.

Le 15 novembre, des roquettes palestiniennes avaient atteint pour la première fois la région de Tel Aviv, sans faire ni blessé ni dégât majeur.

Crispian Balmer et Jeffrey Heller, Marine Pennetier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant