Explosion avant le passage du chef d'état-major en Bosnie

le
0

SARAJEVO, 21 novembre (Reuters) - Une bombe a explosé dans un tunnel juste avant que ne passe le chef d'état-major de l'armée de Bosnie, mais personne n'a été blessé, a annoncé samedi matin le ministère bosnien de la Défense. L'explosion remonte à vendredi soir et s'est produite deux jours après la mort de deux soldats bosniens tués mercredi par un individu armé lors d'une attaque contre une boutique de paris et un autobus dans la banlieue de la capitale, Sarajevo. L'homme, qui a en outre blessé un militaire, s'est ensuite suicidé. L'explosion dans le tunnel est survenue près de la localité de Salakovac, à une vingtaine de kilomètres au nord de Mostar, précise le ministère de la Défense "Le général (Anto) Jelec n'a pas été blessé, et personne dans son entourage ne l'a non plus été", lit-on dans le communiqué du ministère. La police de Mostar et le parquet de la région ont ouvert une enquête. "Nous avons interrogé plusieurs personnes et recueilli les dépositions de témoins mais nous n'avons fait pour le moment aucune découverte", a dit à Reuters un policier de Mostar. Le tireur de mercredi, un certain Enes Omeragic, avait selon ses voisins rejoint récemment les rangs du mouvement salafiste. Si la majeure partie des Bosniaques (musulmans de Bosnie) ont la réputation d'être modérés, certains ont embrassé le salafisme sous l'influence des djihadistes venus combattre en Bosnie durant la guerre de 1992-95 face aux Serbes, orthodoxes, et aux Croates, catholiques. (Daria Sito-Sucic; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant