Expérimental, ce Barça mitraille

le
0
Expérimental, ce Barça mitraille
Expérimental, ce Barça mitraille

Malgré un système inédit à trois défenseurs centraux, le FCB n'a fait qu'une bouchée du promu Leganés (1-5). Un succès qui porte le sceau de la MSN et qui relance la machine blaugrana après son échec du week-end passé.

CD Leganés 0-0 Barcelone

Buts : Gabriel (80e) pour Leganés // Messi (15e, 55e), Suarez (31e), Neymar (44e) et Rafinha (64e) pour le Barça

Entre le modeste CD Leganés et l'omnipotent FC Barcelone, il y a un monde. À l'image de son Estadio Municipal de Butraque, dont les tribunes en préfabriquées agrandissant la capacité autant que l'apparence, le promu de la banlieue madrilène vit à des années lumières des fastes et du luxe des Blaugranas. Idem, les Pepineros ne disposent pas d'armes offensives aussi redoutables que la triplette sud-américaine. Bourreaux des locaux, Messi, Suarez et Neymar ouvrent les festivités lors d'un premier acte qu'ils illuminent de leurs échanges d'amabilité.

Finalement conclu sur le score sans appel de 1-5, suite à un second acte maîtrisé et rythmé par les rotations en prévision du choc de mercredi face à l'Atlético, ce déplacement en Castille permet à Luis Enrique d'innover en toute quiétude. Surtout, de nouveau confronté à une défense à cinq, comme face au Betis, à Alavés et au Celtic, le Barça s'efforce de trouver de nouvelles solutions. Des tests forcément plus faciles lorsque la MSN s'amuse.

Distribution de cadeaux de la MSN


Le coup d'envoi, lui, laisse transparaitre quelques tâtonnements de la part de Luis Enrique. Entre deux eaux, ou plutôt entre le revers surprise face au Deportivo Alavés et le festival offensif contre le Celtic, l'entraîneur blaugrana dégaine un onze inédit. Avec une défense à trois Umtiti-Piqué-Mascherano et deux latéraux résolument tournés vers l'avant, Lucho délaisse son milieu aux deux seuls Iniesta et Rakitic. Un pari qui, loin de décontenancer le jeu catalan, permet aux banlieusards du sud de la capitale d'orchestre un pressing haut.

La tactique se révèle à double tranchant : rapidement dans la surface des Culés à la récupération du ballon, les Pepineros s'exposent aux contres supersoniques de la MSN. Des plaies béantes dans l'arrière-garde madrilène dont Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar profitent et s'amusent. Sur trois actions copier-coller, les trois comparses s'échangent des amabilités et se répartissent les trois buts et autant de passes décisives…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant