Expatrié : faut-il ouvrir un compte bancaire ?

le
0

Lorsque l'on s'installe à l'étranger pour quelques mois ou années, il est préférable d'ouvrir un compte bancaire dans le pays de résidence. Le point sur les démarches à faire.

Ouvrir un compte : une nécessité

Lorsque l'on part dans un pays étranger, on envisage généralement de trouver un emploi. Or, les entreprises locales auront besoin d'un compte bancaire afin d'effectuer le virement du salaire. Il est donc impératif de se renseigner sur les modalités d'ouverture de compte, dans le pays concerné.

Si l'expatriation se déroule au sein de l'Union Européenne, une pièce d'identité, une attestation de domicile et un Relevé d'Identité Bancaire correspondant à son compte français suffisent. Une lettre de recommandation de la banque peut aussi être demandée. Mais l'essentiel des vérifications consiste avant tout à s'assurer que le souscripteur du compte étranger n'est pas interdit bancaire dans son pays.

Choisir sa banque

Ouvrir un compte à l'étranger permet de faire le point sur les offres bancaires dédiées aux expatriés. Les établissements français présentent des formules pouvant être intéressantes, mais il faut savoir que le versement d'un salaire sur un compte rattaché à une banque française implique des frais de change. Le plus simple est de souscrire un compte classique, dans une banque étrangère dotée d'une bonne réputation.

Conserver son compte français

Le compte français peut être maintenu. La gestion s'opèrera alors par le biais d'internet. L'expatrié continuera à payer les frais rattachés à ce compte, en plus de ceux liés à son compte étranger.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant