Exonhit réduit sa perte et ses coûts en 2011, le titre baisse

le
0

PARIS (Reuters) - Le titre Exonhit baisse sensiblement jeudi à la Bourse de Paris après la publication de résultats 2011 jugés peu encourageants pour l'avenir de la société de biotechnologie, selon des intervenants.

Pour l'exercice passé, Exonhit a réduit sa perte à 7,1 millions d'euros, contre une perte de 7,7 millions en 2010, et a indiqué qu'au 31 décembre 2011, sa trésorerie s'élevait à 12,9 millions d'euros, lui assurant environ 24 mois de trésorerie.

Elle a aussi annoncé avoir aujourd'hui remboursé la totalité de sa dette à long terme.

Le chiffre d'affaires a baissé à 5 millions d'euros l'an dernier, contre 8,4 millions un an plus tôt.

L'entreprise dit avoir réalisé en 2011 des économies de deux millions d'euros en année pleine après l'abandon d'un projet d'acquisition et diminuer ses dépenses cliniques sur l'Aclarus DX, son test sanguin de la maladie d'Alzheimer.

Présente à parts égales sur le marché des médicaments destinés aux maladies neurodégénératives et sur celui du diagnostic, Exonhit ne donne pas d'objectifs chiffrés pour 2012 se contentant de se dire "plus que jamais" confiant dans la réalisation de ses perspectives.

"L'année 2012 sera pour Exonhit celle de l'élargissement de notre portefeuille de produits diagnostiques, en propre ou dans le cadre de collaborations, tout en maintenant une structure financière solide", déclare le président du directoire Loïc Maurel, cité dans le communiqué de résultats.

A 11h10, l'action Exonhit perdait 9,36% à 1,84 euro dans des volumes importants, faisant ressortir une capitalisation boursière de 62,78 millions d'euros. A ce niveau de cours, le titre progresse de 73,6% depuis le début de l'année, après une perte de 48,29% l'an dernier.

Chez Bryan Garnier, l'analyste Sébatien Malafosse souligne que le marché "attend d'une start-up comme Exonhit qu'elle investisse pour son développement futur plutôt que de mettre l'accent sur la réduction de sa structure de coûts".

Aux vues des étapes franchies en 2011, poursuit-il, "la route est encore longue pour Exonhit et l'échéance de trésorerie de 24 mois risque d'arriver rapidement".

Avec d'autres analystes, il note toutefois que l'action Exonhit a, comme celles d'autres biotechs, gagné beaucoup de terrain ces dernières séances, de sorte que le recul de ce matin peut aussi s'expliquer par des prises de bénéfices.

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant