Exil fiscal : ceux qui partent et ceux qui restent

le
0
À l'instar de Gérard Depardieu, des personnalités françaises du monde du spectacle ou des lettres ont choisi de partir vivre à l'étranger. Certaines sont revenues, d'autres encore prônent le patriotisme fiscal.

Comme dans un vaudeville, les portes décidément claquent beaucoup en France: l'un s'en va et un autre revient! Ainsi Gérard Depardieu annonce son départ, quand l'écrivain, Michel Houellebecq, fait savoir qu'il repasse la frontière! Depuis une dizaine d'années déjà le prix Goncourt 2010 avait élu domicile en Irlande. Un long exil au cours duquel il avait d'ailleurs séjourné une petite année en Espagne.

Secret sur les causes de cette expatriation, l'écrivain aurait sans doute fait ce choix pour des raisons fiscales. En 2010, année au cours de laquelle il avait donc obtenu le prix Goncourt pour son roman La Carte et le Territoire, il avait vendu près de 450.000 exemplaires et avait été classé parmi les dix auteurs français ayant le plus vendu ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant