Exécutions d'un Norvégien et d'un Chinois otages de l'EI

le , mis à jour à 20:37
4

(Actualisé avec précisions) LE CAIRE, 18 novembre (Reuters) - L'Etat islamique a annoncé mercredi dans le dernier numéro de son magazine officiel Dabiq avoir tué deux otages, un Chinois et un Norvégien, publiant des images présentées comme étant celles des corps des deux hommes barrées d'un bandeau "exécuté". Le ministère norvégien des Affaires étrangères a dit ne pas vouloir faire de commentaire sur cette revendication. En septembre, la Première ministre norvégienne Erna Solberg avait révélé qu'un Norvégien était détenu en otage en Syrie depuis janvier et qu'il semblait être entre les mains de l'Etat islamique. Son ministère des Affaires étrangères a dit que l'homme, Ole Johan Grimsgaard-Ofstad, âgé d'une quarantaine d'années, avait été détenu par plusieurs groupes rebelles depuis sa capture initiale. Elle avait indiqué que la Norvège n'avait pas l'intention de verser de rançon. Elle n'avait pas donné le nom de l'otage, se bornant à dire qu'il avait environ 40 ans et qu'il était passé entre les mains de plusieurs groupes depuis le début de son enlèvement. ID:nL5N11F4I8 Le ministère chinois des affaires étrangères avait également indiqué en septembre que l'un de ses ressortissants portés disparus semblait être détenu par l'EI. Dans un précédent numéro de Dabiq, Daech avait publié des photos de deux hommes présentés comme un Chinois et un Norvégien, le crâne rasé et vêtus de combinaisons jaunes, disant que leurs gouvernements les avaient "abandonnés" mais que le versement d'une rançon pourrait permettre leur libération. Selon l'EI, l'otage chinois s'appelait Fan Jinghui, âgé d'une cinquantaine d'années, un consultant indépendant originaire de Pékin. Aucun détail n'a été livré sur la date et sur le mode de leur exécution mais les images publiées par l'EI laissent penser qu'ils ont été tués par balles. (Lin Noueihed et Ahmed Abouleinein; Marc Angrand et Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le jeudi 19 nov 2015 à 09:38

    Et les pingouins "mis en examen", qui de toute façon ne parleront pas devraient subir le même sort, jugés par les lois qu'ils reconnaissent

  • M7093115 le mercredi 18 nov 2015 à 20:57

    Des déchets tout juste bon à finir à la décharge....

  • frk987 le mercredi 18 nov 2015 à 17:56

    Ils ne devraient pas titiller la Chine, il y a une province musulmane en Chine qui risque fort d'en faire les frais surtout que les relations sont déjà ultra tendues depuis des lustres. Par contre pour la Norvège comme pour la France z'auraient tort de s'en priver, ça marche à tous les coups tellement on est stupides de jamais faire de vraies représailles.

  • rodde12 le mercredi 18 nov 2015 à 17:47

    Ces gens là sont vraiment des porcs.