Exécution de Kassig : un Français parmi les terroristes ?

le
1
Capture d'écran d'un reportage de BFM TV montrant Maxime, djihadiste français soupçonné d'avoir participé au dernier massacre de l'EI.
Capture d'écran d'un reportage de BFM TV montrant Maxime, djihadiste français soupçonné d'avoir participé au dernier massacre de l'EI.

L'information n'a pas été confirmée par le ministère de l'Intérieur. Elle n'a pas été infirmée non plus. Un djihadiste français pourrait faire partie des bourreaux de Peter Kassig, dont l'assassinat a été annoncé dimanche par l'EI. Sur la dernière vidéo des terroristes, outre l'assassinat de Kassig, 18 hommes présentés comme des soldats syriens sont décapités simultanément par 18 djihadistes. Au moins un Français ferait partie de ces hommes, selon les services de renseignements français. Place Beauveau on indique seulement que "des vérifications sont en cours, cela pourrait prendre plusieurs jours". Selon plusieurs sources, le Français en question serait Maxime, un jeune de moins de 25 ans, originaire de Normandie, parti en Syrie en août 2013. Ce jeune homme avait témoigné sur BFM TV en juillet dernier. Le groupe ultra-radical État islamique (EI) a exécuté par décapitation l'otage américain Peter Kassig en représailles à l'envoi de conseillers militaires américains en Irak. Barack Obama a dénoncé dans un communiqué "un acte de mal absolu mené par un groupe terroriste que le monde considère, à juste titre, comme inhumain". Londres et Paris ont également condamné l'exécution.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 17 nov 2014 à 11:09

    Un français de quelle origine, SVP ?