Excuses de la présidente sud-coréenne après le naufrage du Sewol

le
0
LA PRÉSIDENTE SUD-CORÉENNE PRÉSENTE SES EXCUSES AUX PROCHES DES VICTIMES DU SEWOL
LA PRÉSIDENTE SUD-CORÉENNE PRÉSENTE SES EXCUSES AUX PROCHES DES VICTIMES DU SEWOL

SEOUL (Reuters) - La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a présenté mardi ses excuses aux familles des victimes du naufrage du ferry le Sewol qui a fait plus de 300 morts et disparus le 16 avril dernier.

Dimanche, le Premier ministre, Chung Hong-won, avait annoncé sa démission et présenté ses excuses aux familles après les nombreuses critiques visant la gestion par son gouvernement du naufrage du Sewol.

"Que la population veuille bien m'excuser de la perte de tant de vies précieuses", a déclaré la présidente Park, selon le communiqué publié par le gouvernement.

Elle a demandé que les procédures de sécurité en Corée du Sud soient entièrement revues.

Elle s'était auparavant rendue sur un lieu aménagé en mémoire des victimes près d'une école à Ansan, dans la banlieue de Séoul, pour y déposer une fleur.

Le Sewol, ferry qui effectuait la liaison entre le port d'Incheon, près de Séoul, et l'île de Jeju, transportait 476 passagers et membres d'équipage, dont 339 lycéens et professeurs. Des recherches se poursuivent pour récupérer d'autres corps.

L'enquête a révélé que le commandant du ferry, Lee Joon-seok, 69 ans, et plusieurs membres de son équipage avaient quitté le navire en train de couler avant les passagers.

La semaine dernière, Park Geun-hye avait estimé que le comportement du capitaine et de l'équipage du ferry était assimilable à un meurtre.

(David Chance avec Ju-min Park à Incheon; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant