EXCLUSIF. Municipales 2014 - Marseille : le coup de gueule d'un adjoint de Mennucci qui exige un front républicain

le
0
Nassurdine Haidari est l'adjoint à la jeunesse et aux sports de Patrick Mennucci à Marseille.
Nassurdine Haidari est l'adjoint à la jeunesse et aux sports de Patrick Mennucci à Marseille.

"Le candidat socialiste ne doit pas joindre le déshonneur à la défaite : il doit exiger le retrait immédiat et sans condition de monsieur Garo Hovsepian (le maire du 7e secteur arrivé derrière le frontiste Stéphane Ravier, NDLR) au profit de la droite républicaine pour ne pas laisser au Front national un seul centimètre d'espoir dans la conquête d'un secteur ravagé par les inégalités. Le risque pris par le candidat socialiste se ferait au détriment des populations de ce secteur." L'auteur de ces lignes est Nassurdine Haidari, qui n'est autre que l'adjoint à la jeunesse et aux sports de Patrick Mennucci."Conscient des scores catastrophiques du PS local et de l'incapacité de Patrick Mennucci à rassembler son camp et à rassembler les Marseillaises et les Marseillais derrière son programme, le temps n'est plus aux comptes d'apothicaire. Il faut choisir : la République ou la haine !" s'indigne celui qui est aussi le représentant local du CRAN, l'association antiraciste. La colère n'est pas feinte : localement et nationalement, les hiérarques de la rue de Solférino - la Fédération des Bouches-du-Rhône est sous tutelle de Paris - font mine de faire la différence entre une commune à part entière et des arrondissements dans leur appel au front républicain. Une ville dans la villeSauf que le secteur où Stéphane Ravier peut devenir maire dimanche regroupe 150 000 habitants. Les 13e et 14e arrondissements de Marseille, dirigés par le maire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant