EXCLUSIF. Lyon : le violeur en série présumé confondu par son ADN

le
1
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Après la divulgation de l'arrestation d'un individu en flagrant délit de récidive de viol dans un parking du 8e arrondissement de Lyon, Le Point.fr est en mesure de révéler qu'il s'agit bien du violeur en série qui a sévi durant plus d'un an aux abords des campus de Lyon-1 et Lyon-3. L'homme a été confondu par son ADN qui avait été prélevé sur des victimes précédentes, puis comparé à celui retrouvé sur sa dernière victime après l'agression commise vendredi dernier. Par ailleurs, des effets personnels de quelques-unes de ses victimes ont été retrouvés au domicile de sa mère, une veuve, chez qui il vit.C'est un équipage du groupe de sécurité de proximité de Lyon 7e qui a découvert l'auteur, un conducteur de bus de la TCL, âgé de 36 ans, déjà connu des services de police, en train de s'en prendre à sa sixième victime. Lors de ces faits, la voiture du machiniste était stationnée à proximité du lieu de l'agression. Il avait préalablement disposé un filin sur un grillage pour faciliter sa fuite hors du parking une fois son crime commis. Depuis le 18 octobre 2012, date de la première agression sexuelle, l'auteur, cagoulé, avait toujours procédé de la même façon : il s'approchait de ses victimes par-derrière, les menaçant avec un couteau, les entraînait à l'abri des regards et leur imposait des relations sexuelles. Il s'emparait de leur téléphone portable. Mis en examen par le juge Noyer, l'auteur des faits a été écroué...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2683479 le mardi 7 jan 2014 à 17:29

    il faut l'euthanasié sans jugement