EXCLUSIF. Ligue 1 : les présidents de club haussent le ton contre Thiriez

le
0
Thiriez encore visé par une lettre de présidents de club de Ligue 1.
Thiriez encore visé par une lettre de présidents de club de Ligue 1.

La bataille entre un groupe de présidents de club français et la Ligue de football professionnel (LFP) semble loin d'être terminée. Une nouvelle lettre écrite par ces dirigeants contre cette LFP jette un nouveau pavé dans la mare et vient accentuer davantage le malaise régnant sur ce litige.À l'initiative de cette missive incendiaire, les mêmes sept représentants (Jean-Claude Blanc pour le PSG, Vincent Labrune pour l'OM, Michel Seydoux pour Lille, Laurent Nicollin pour Montpellier, Loïc Féry pour Lorient, Jean-Louis Triaud pour Bordeaux et Jean-François Fortin pour Caen) qui avaient amorcé le combat via une première lettre adressée il y a une quinzaine de jours à cette même institution. Objet de la contestation : le paiement d'une somme de 50 millions d'euros par l'AS Monaco à la LFP pour pouvoir garder son siège en Principauté et ainsi ne pas être assujetti par la fiscalité française. 50 millions d'euros ? Un montant que ces dirigeants jugent dérisoire au regard des avantages économiques dont bénéficierait le club azuréen.La LFP se contreditD'abord, ces clubs réfractaires dénoncent purement et simplement cet accord entre la Ligue et le club de la Principauté, tant sur le fond que sur la forme. D'une part, cette somme de 50 millions serait bien trop modeste vu que la LFP aurait chiffré elle-même l'avantage fiscal de l'ASM entre 50 millions et 65 millions d'euros... par an. D'autre part, sur le plan procédural, ces dirigeants...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant