EXCLUSIF. Les folles dépenses de l'UMP sous Jean-François Copé

le
1
La dette de l'UMP s'élève aujourd'hui à 80 millions d'euros, malgré 17 millions d'euros de dons en 2013 et 6,2 millions d'euros de cotisations.
La dette de l'UMP s'élève aujourd'hui à 80 millions d'euros, malgré 17 millions d'euros de dons en 2013 et 6,2 millions d'euros de cotisations.

Près de 98 millions d'euros de charges en 2012, pour un produit de 58 millions seulement ! Le compte de résultat validé par les commissaires aux comptes de l'UMP et déposé devant la Commission nationale des comptes de campagne montre la folie dépensière qui s'était emparée du parti l'année de la présidentielle. Ce rapport, auquel Le Point.fr a eu accès, fait apparaître pour près de 23 millions de dépenses de "congrès et manifestations" en 2012. Un chiffre à rapprocher des 21,5 millions empochés cette année-là par la filiale Événements de Bygmalion, montant révélé il y a deux mois par notre magazine.Le compte de résultat de l'ex-parti de Jean-François Copé montre également des dépenses de "presse, publication et télévision" pour plus de 10 millions d'euros en 2012. Étonnant, quand le PS, pourtant lui aussi en pleine campagne, n'a dépensé de son côté que 858 399 euros pour sa propre propagande "presse", et à peine plus de 4,5 millions pour ses congrès et ses meetings...Dette de 80 millions d'eurosSi le parti du président de la République est plus gourmand en salaires de cadres et militants - 21 millions de charges de personnel en 2012, soit plus du double de l'UMP -, l'opposition est, elle, prodigue en frais de déplacement. Le Journal du dimanche révélait dimanche que l'UMP aurait dépensé 27 000 euros de billets d'avion pour son président Jean-François Copé en 2013 et 24 000 euros pour son épouse, Nadia Copé....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KENTOF le jeudi 10 juil 2014 à 11:56

    ils ne savent pas gérer et il faudrait leur confier le pouvoir de qui se moquent-ils?